Dans quels cas changer ses implants mammaires ?

implants mammaires

Les implants mammaires peuvent augmenter le volume du sein ou reconstruire la forme originale du sein. Il existe différents types d’implants mammaires, mais la plupart d’entre eux sont désormais constitués d’élastomères de silicone et contiennent de la silicone ou du sérum physiologique. Leur toucher est très proche des seins naturels, et leur durée de vie est d’environ dix ans.

Remplacer les prothèses en cas de complications

Certains patients porteurs d’une prothèse saline peuvent présenter des ondulations et des rides disgracieuses au niveau du décolleté. De ce fait, ils ont choisi une nouvelle génération de prothèses en silicone ultra-haute viscosité et très durable. Si des complications surviennent, qu’elles soient symptomatiques ou asymptomatiques, les implants doivent être remplacés. En effet, les implants mammaires peuvent s’user et fuir sans rupture évidente, ce qui est un phénomène de transpiration des prothèses anciennes. La fuite peut ne pas être diagnostiquée immédiatement, ou elle peut être détectée après une douleur mammaire et une inflammation de l’implant sérique, qui correspond généralement à une diminution rapide du volume. Le déplacement de la prothèse peut aussi provoquer le repositionnement de la prothèse, et parfois aussi provoquer le remplacement des prothèses mammaires.

Par ailleurs, la rupture du tubage peut se produire en raison d’une usure naturelle ou d’accidents. Dans le cas d’une rupture intracapsulaire, la silicone est piégée dans l’enveloppe fibreuse autour de la prothèse, et cela ressemble à une coque fibreuse. En revanche, lors de la rupture extracapsulaire, le gel de silicone à l’extérieur de la coque fibreuse présente un risque d’inflammation du sein, de modification de la texture du sein et l’apparition d’un ou plusieurs nodules inflammatoires. Sur www.cliniquebeaucare.fr, vous pouvez contacter un professionnel dans ce domaine.

Le patient souhaite modifier le volume et la forme

Lorsque le patient veut changer le volume ou la forme de la prothèse, le remplacement des implants mammaires peut être réalisé. Dans cette démarche, le plus courant est de changer par un volume plus important, ou passer d’une prothèse ronde à une prothèse anatomique. Les personnes ayant des prothèses en sérum physiologique peuvent également être insatisfaites de la texture de ses dispositifs tout en choisissant des prothèses en silicone pour offrir un aspect et une sensation plus naturels. Lors de l’opération complémentaire, si le sein ajoute un poids supplémentaire lié à la taille de la prothèse, et avec le processus naturel de vieillissement du sein, il y aura plus de facteurs propices à l’affaissement du sein. Ainsi, dans quelques années, les éventuels ptosis seront corrigés, et le plus courant est de remplacer la prothèse pour obtenir un volume plus adapté.

Comment se déroule le remplacement d’une prothèse mammaire ?

La procédure est similaire à la chirurgie d’augmentation mammaire originale et utilise la même technique, sauf que votre chirurgien excisera aussi votre prothèse mammaire, généralement en coupant une vieille cicatrice dans une rainure sous le sein. Cette méthode simplifie le nettoyage de la cavité en cas de rupture de la paroi implantaire. Toutefois, le remplacement des implants mammaires ne doit pas être considéré comme une limitation, mais comme une nécessité pour préserver les bénéfices de l’intervention initiale. Le renouvellement de la prothèse permet à la patiente de choisir de conserver ses implants ou de les abandonner pour ses propres raisons. Avec l’accord ou la recommandation du chirurgien plasticien, le patient peut choisir d’utiliser différents matériaux ou différentes techniques. Le remplacement d’un implant usagé est indispensable pour éviter les complications liées au port prolongé de la prothèse.

La procédure de remplacement des implants mammaires peut être donc facile à réaliser, mais elle peut être combinée à d’autres procédures techniques pour obtenir les résultats souhaités. En ligne, vous pouvez avoir plus d’informations sur le sujet.

Augmentation mammaire par injection d’acide hyaluronique : en quoi ça consiste ?
Augmentation mammaire avec implants : les différentes techniques pour placer la prothèse mammaire