Augmentation mammaire avec implants : les différentes techniques pour placer la prothèse mammaire

Si vous avez envie d’avoir une poitrine généreuse et avoir la même silhouette que votre star préférée, l’augmentation mammaire est une solution. La pose des prothèses mammaires étant l’une des opérations esthétiques les plus effectuées dans le monde. Il est donc important de savoir les différentes techniques pour vous donner une idée de cette pratique.

Qu’est qu’on entend par opération d’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire est une opération esthétique qui a pour objectif d’augmenter le volume de la poitrine. C’est une intervention qui est faite avec des prothèses ou avec l’injection de produit ou de graisse connue sous le nom de lipolifilling. C’est une opération importante pour aider les femmes qui ont des complexes en raison de la taille de leur poitrine. C’est également une intervention demandée après une grossesse qui peut causer un relâchement des tissus au niveau des seins. Après une maladie comme le cancer et la mastectomie, une chirurgie de la poitrine permet à une femme de trouver son corps. Dans ce cas l’augmentation mammaire avec implants étant la plus utilisée.

Les techniques d’augmentation mammaire avec implants : avantages et inconvénients

Il existe deux principales techniques d’augmentation mammaire avec implants. La première étant le placement glandulaire de la prothèse qui offre de nombreux avantages comme la possibilité de choisir la forme et la taille du sein. Ce placement glandulaire a moins de complication et permet un cours postopératoire plus rapide. L’inconvénient majeur est le risque de visibilité des contractures ou des cicatrices.
La seconde technique est le placement sous musculaire de l’implant. Elle va permettre de réduire les risques de visibilité des marges de la prothèse, conseiller pour les femmes ayant une peau sensible et fine. C’est une technique qui augmente les risques de déplacement des prothèses vers le haut.

Les risques liés à une opération d’augmentation mammaire avec implants

Avec les protocoles sanitaires actuels, il a peu de risque lié à une augmentation mammaire avec implants. Cependant, des complications peuvent apparaitre comme les infections postopératoires, des nécroses de la peau, un pneumothorax et des problèmes de cicatrisation. Dans certains cas très rares, une réaction à l’anesthésie peut avoir lieu et peut même conduire au décès du patient. Des précautions doivent ainsi être prises, en particulier un arrêt de travail d’au moins une semaine pour permettre à la plaie de cicatriser. Il faut également exclure les activités trop physiques pendant quelques mois, tout comme la consommation de produits excitant comme l’alcool ou le tabac.

Augmentation mammaire par injection d’acide hyaluronique : en quoi ça consiste ?
Augmentation mammaire par injection de graisse : qu’est ce que c’est ?